Les valeurs fondatrices

Le mouvement de l’Education nouvelle qui défend le principe d’une participation active des individus à leur propre formation. Elle déclare que l’apprentissage, avant d’être une accumulation de connaissances, doit être un facteur de progrès global de la personne. Pour cela, il faut partir de ses centres d’intérêt et s’efforcer de susciter l’esprit d’exploration et de coopération.

FXYB7361

Le mouvement de la communication non-violente, crée par Marshall B. Rosenberg, qui peut se définir ainsi : « La CNV repose sur une pratique du langage qui renforce notre aptitude à conserver notre état naturel de bienveillance, même dans des conditions éprouvantes.»

Le mouvement des Colibris, impulsé par les idées de Pierre Rabhi, forme et met en réseau des citoyens sur l’agro-écologie, la sobriété, le respect de la terre. La devise des colibris se résume à « faire sa part ».

L’équipe fondatrice et l’équipe pédagogique s’efforcent d’incarner au mieux ces idées, inspirés par le message de Gandhi : « Sois toi-même le changement que tu souhaites voir advenir en ce monde ».

Bienveillance éducative

IMG_2195

L’association a fait résolument le choix d’une vision respectueuse de l’Homme et de son environnement.

Pour nous, il importe plus particulièrement de poser un regard empathique sur l’enfant, afin que celui-ci se sente en sécurité et puisse ainsi développer tout son potentiel.
Nous souhaitons offrir à l’enfant un cadre qui lui permette d’exister pour ce qu’il est, de grandir et de développer sa personnalité en toute sérénité.
Nous savons que nous pouvons, au quotidien, nous appuyer sur l’intelligence de l’enfant et sa volonté naturelle de coopérer.

Nous accordons à l’enfant une grande confiance, car nous pensons qu’un enfant fait toujours du mieux qu’il peut, tant dans l’acquisition ou la mise en œuvre de ses compétences que dans son comportement et ses relations aux autres.

Nous le mettons en oeuvre au quotidien et nous établissons une veille informative sur l’approche empathique de l’enfant, inspirée de l’auteure et psychothérapeuthe Isabelle Filliozat.

Il nous importe que l’enfant et l’adulte puissent tisser une relation vraie, de personne à personne, dans la confiance réciproque.

La bienveillance éducative est un travail exigent sur soi, qui demande une remise en question régulière de ses automatismes.Il s’agit de prendre la pleine responsabilité des conséquences de ses actes, notamment sur les enfants.

Tous les membres de l’école choisissent d’accompagner les enfants en leur exprimant leur pleine confiance en eux, en leurs capacités, en leur potentiel.

 

L’école, un lieu de vie

IMG_4199

 

L’école a été pensée à partir de toutes ces

observations.

C’est un véritable lieu de vie dans lequel les enfants vivent pleinement leurs apprentissages dans un cadre qui sert les notions de sobriété, écologie relationnelle, protection de l’environnement, économie d’énergie, inventivité, économie solidaire, …

 

Eveil artistique

IMG_2137
Travail du pastel à l’huile avec Aline Quod.

L’art est omniprésent tant dans la préparation à l’écriture, l’histoire du langage, que dans l’ambiance sensorielle de l’école.

Dans l’ambiance artistique de l’école, les enfants apprennent les concepts des couleurs chaudes et froides, des teintes, des tons ainsi qu’une variété de médias tels que : l’argile, la peinture, les pastels, les crayons ainsi que les textures. Un chevalet de peinture, une table à dessin ainsi que le modelage d’argile sont mis à disposition de manière permanente.

Les enfants apprennent différentes techniques et styles à travers l’étude du travail d’artistes variés. Par exemple, ils apprennent ce que sont les mosaïques et le pavage en examinant les œuvres de M.C. Escher. Ils explorent l’art haïda à travers les œuvres de Robert Davidson. Au cours du programme d’art, ils discuteront des œuvres de Van Gogh, de Monet et du Groupe des Sept ainsi que celles de Rembrandt, Vermeer, Renoir, Picasso et Modigliani.

On fait des liens avec le programme Montessori général. Par exemple, l’histoire du langage est liée aux expériences avec les tablettes d’écriture cunéiforme, au travail au pinceau chinois, aux calames de roseau, à l’encre japonaise et la fabrication du papier.

Le fait d’avoir un espace dédié à l’art dont les élèves peuvent disposer tout au long de la journée les aide à faire l’expérience de l’art comme faisant partie intégrante de leur vie.

Il ne s’agit pas de donner des cours ni d’attendre un résultat à la fin de l’année. La place de l’art consiste surtout à laisser l’enfant s’exprimer à travers ses observations, et sa propre inspiration.

Bilingue français-anglais

IMG_1812L’anglais est en immersion à l’école, grâce à notre éducatrice anglophone qui accompagne les enfants en anglais à travers des projets, des ateliers, et surtout dans la vie quotidienne de l’école.

Le monde d’aujourd’hui est un monde international, mobile et connecté. Dans ce contexte, le bilinguisme est un atout majeur pour nos enfants aussi bien pour leur futur professionnel que pour leur développement intellectual et linguistique, ou leur appréhension des autres cultures.

 

La Paix, fondement du vivre ensemble

IMG_3226Tout apprentissage est favorisé par un climat de sécurité. L’enfant a besoin de se sentir accueilli dans son unicité et sa sensibilité propre. C’est pourquoi nous travaillons sur le sentiment de paix dans ses trois dimensions inspirées du travail d’Isabelle Pelloux sur l’éducation à la Paix:

1- Etre en Paix envers soi-même.

2- Etre en Paix dans sa relation à l’autre.

3- Etre en Paix avec son environnement.

Ces conditions permettent de persévérer dans une activité ou un apprentissage. Elles permettent d’agir en toute confiance dans l’expression de son potentiel.

Nous mettons en place un dispositif spécifique pour conserver une atmosphère paisible : une prise en charge individualisée, un emploi du temps souple, un contact avec la nature, une liberté de mouvement

Avec les techniques de la « Communication Non-Violente », nous travaillons à exprimer nos sentiments et nos besoins fondamentaux et à reconnaître qu’ils sont communs à toute l’humanité. C’est ainsi qu’en appliquant ce processus nous travaillons à faire la différence entre un sentiment et un jugement, à être plus juste dans nos demandes.

Les interactions avec les autres entrainent inévitablement des frictions, des mésententes ou des frustrations. Nous utilisons ces cas concrets pour apprendre à gérer les conflits. Chaque semaine un temps spécifique est consacré à des jeux sur le langage des émotions pour se familiariser avec ce vocabulaire.

Les élèves apprennent à faire de la médiation, à écouter avec empathie, à dire non sans hostilité, à s’exprimer clairement sans conditionnement. Ils développent ainsi une meilleure connaissance de soi et des compétences relationnelles de bienveillance. Ils apprennent à respecter les autres tout en se respectant eux-mêmes.

La coopération, un enjeu de société

Enfin, nous misons sur la coopération comme facteur de réussite. Coopérer, c’est faire l’expérience que l’Autre est un perpétuel enrichissement de soi-même. Contribuer au bien être d’autrui est un élan naturel propre à l’être humain (besoin de contribution). Nous travaillons à mettre les talents de chacun au service de tous

IMG_3521

L’élève expérimente l’entraide et la solidarité dans les apprentissages et dans les projets collectifs, mais également dans l’élaboration des règles de vie commune. Les élèves se réunissent en conseils, qui peuvent porter sur un sujet philosophique ou sur la vie de l’école.
Une classe avec un mélange d’âge donne lieu à des interactions pédagogiques entre les élèves. Les plus grands s’exercent au tutorat, les plus jeunes en sont d’autant plus stimulés.

Le fait d’avoir plusieurs niveaux, évite la comparaison et favorise l’entraide. Ils apprennent à argumenter, exprimer un point de vue, à écouter des opinions divergentes. Ils assument à tour de rôle des tâches en responsabilité pour le bien collectif. Les jeux proposés mettent en évidence la richesse de la collaboration (plutôt que la compétition et la loi du plus fort).

 

Un espace favorisant l’autonomie

IMG_2307La pédagogie proposée fonctionne grâce à un espace agencé avec exactitude. Il est conçu pour être à la portée des enfants. Il donne une sensation de calme et d’harmonie. En cela c’est un espace propre et ordonné, dégagé et spacieux et en même temps ludique, coloré et accessible.

C’est un espace didactique où l’écrit est prépondérant et où chaque chose à une place attitrée. Une certaine rigueur est demandée, même aux plus petits, pour le rangement et le nettoyage.

C’est un espace le plus silencieux possible. C’est un endroit où l’on se déchausse parce qu’on travaille très souvent au sol sur des tapis et des coussins.

C’est un lieu neutre et sécurisé dédié aux apprentissages. Toute personne y intervenant de façon régulière ou ponctuelle respecte des règles de conduites précises (se déchausser, parler doucement, ne pas émettre de jugements, …)

Une gestion du temps qui intègre les rythmes de chacun

Le déroulement d’une journée se passe selon un rythme qui structure les différents temps d’apprentissage. Ainsi les séances régulières vont se succéder : accueil échelonné du matin (à partir de 8h 30) / regroupement en cercle / rituel de début de journée / …

IMG_3066Le reste de la matinée est fractionné en séances qui se succèdent, alternant un travail individuel à partir d’un plan de travail pour les plus grands, des séances d’apprentissages notionnels avec l’enseignant, des ateliers libres et autonomes, un travail en groupe sur un projet.

Un temps de repos et de calme est prévu après le déjeuner, ainsi qu’un temps de jeu libre et d’ateliers pratiques ouverts aux intervenants extérieurs.

A 15h 00, les enfants reprennent leur plan de travail ou continuent leurs projets.

Le cadre pédagogique entre sécurité et liberté

IMG_3090L’intention est de poser clairement la limite entre ce qui est possible, acceptable et ce qui ne l’est pas. Ces limites définissent un cadre à l’intérieur duquel la liberté et la sécurité de chacun sont garanties.

L’enseignant est un guide (et non un maître) ; il montre à l’élève le chemin qui lui reste à faire dans son parcours d’apprentissage et il l’aide, par une écoute bienveillante et une constante observation, à verbaliser les chemins d’apprentissage (les différentes stratégies mentales), parce qu’il y a toujours plusieurs façons de comprendre, de mémoriser, de résoudre des problèmes.

Une école en collaboration réciproque avec les parents

Ce travail pédagogique ne peut être totalement efficace qu’avec le soutien des parents.

Ceux–ci, sont fortement sollicités et nous les remercions pour leurs efforts et leur implication constante. Ils sont par leur exemple, une illustration de la pédagogie défendue à l’école. Ils y donnent un sens supplémentaire envers leur enfant et l’ensemble des élèves.

IMG_3106

Ils interviennent notamment pour l’entretien régulier et ponctuel des locaux. Les compétences de chacun sont appréciées pour faire vivre collectivement l’école et la vie associative.

Ils sont invités à venir partager des moments avec le groupe-classe dans les ateliers de l’après midi.

Ils participent aux réunions régulières avec l’équipe pédagogique et sont vivement encouragés à suivre les formations pour adultes qui auront lieu dans l’enceinte de l’école, en dehors des temps scolaires, ou en ligne.

Ils sont de fait, amenés à incarner eux aussi les valeurs portées par l’école et l’association.

Un lieu ouvert incarnant la solidarité

IMG_3135Nous accueillons volontiers les visites et étudions toutes demandes de participation dans une volonté de collaboration et de transparence. Les seules restrictions sont au niveau des possibilités d’accueil, du respect de la sécurité des enfants et du fonctionnement du groupe.

La solidarité est portée également au niveau local. Pour cette deuxième année d’existence, nous travaillons au maintien des liens intergénérationnels, la protection de l’environnement, la valorisation de l’économie locale… Nous ferons notre maximum pour communiquer et partager nos expériences dans notre territoire à l’échelle communale, intercommunale et départementale.

Nous avons cette volonté d’être ouverts sur le monde en lien avec de multiples cultures. Aussi, en plus d’une future correspondance régulière avec une école du bout du monde, nous veillons à participer à des projets de solidarité internationale.

Tout au long de l’année, nous souhaitons projeter des films, organiser des débats, conférences ou des formations ouvertes à tous.

 

Le plus important est de vivre et de faire vivre toutes ces notions au quotidien, à l’école.

« Aucun livre de recettes de cuisine n’a jamais nourri celui qui ne se met pas à la tâche pour cuisiner! »

Sagesse populaire.

IMG_2878

 

Publicités